Le métier d’assistante dentaire

Le métier

L’assistant (e) dentaire est le principal collaborateur du chirurgien dentiste .A ce titre,son rôle est d’accompagner le chirurgien dentiste dans toutes ses tâches pour permettre la bonne marche d’un cabinet dentaire.L’assistante dentaire assume ses tâches sous la responsabilité et le contrôle effectif d’un chirurgien-dentiste.

Quelles sont ses tâches?

 

  • Accueillir et installer les patients qui viennent se faire soigner.
  • Assurer le standard téléphonique
  • Gérer les dossiers administratifs des patients
  • Gérer les relations avec les différents prothèsistes dentaires pour s’assurer du suivi des travaux
  • Gérer le stock des nombreux produits dentaires dont le chirurgien dentiste a besoin.
  • Assister le chirurgien dentiste lors de ses interventions:préparer les plateaux,lui passer les instruments…
  • Stériliser l’instrumentation nécessaire au bon déroulement des soins dentaires

Quelles sont les compétences indispensables?

Des compétences techniques ,car l’exercice de l’art dentaire demande l’utilisation d’un certain nombre d’appareils dont il faut maîtriser l’usage et leur entretien:Le fauteuil dentaire,les équipements radiologiques,le poste informatique,le stérilisateur.

Il faut aussi maîtriser toute la stérilisation et décontamination d’un cabinet dentaire,c’est à dire procéder à la décontamination de toutes les surfaces et de l’instrumentation.Connaître toute l’appellation spécifique de chaque instrument pour permettre une bonne collaboration avec le dentiste et préparer préparer l’instrumentation nécessaire à l’intervention, d’anticiper et d’accompagner les gestes du praticien, de connaître les différents instruments, leur indication et leur emploi.

Des compétences relationnelles car c’est elle qui reçoit les patients,qui les renseignent.Elle est amenée aussi à régler les litiges ou les incompréhensions concernant des devis .Elle doit aussi faire preuve de diplomatie pour différer un rendez vous que chaque patient veut le plus rapide possible.Elle doit s’exprimer aussi bien par oral que par écrit,car c’est elle qui va gérer les rapports avec les fournisseurs,les organismes publics »mutuelles,caisse primaire d’assurance maladie »

Des compétences administratives car toute la gestion administrative du cabinet repose  sur elle.

C’est elle qui est chargé de la rédaction des devis,des notes d’honoraires,des feuilles de soins,des factures pour les mutuelles.

Elle est chargée en outre,de gérer le stock des fournitures,des envois des travaux aux prothèsistes.

La Formation d’assistante dentaire

Elle est organisée en alternance, dans le cadre d’un contrat de professionnalisation ou d’une période de professionnalisation. Il faut donc être embauché par un cabinet dentaire pour suivre la formation et obtenir le Titre d’assistante dentaire. La formation dure dix-huit mois et comprend un enseignement complet, à la fois théorique et pratique.

Elle est limitée à 336 Heures pour la branche dentaire et doit obligatoirement être effectuée en centre de formation.
La formation  à raison de 7 heures par journée de formation. Par conséquent, il reste 28 heures pour le cabinet dentaire sur une base de 35 heures par semaine.
Le diplôme d’assistante dentaire n’est pas un diplôme d’Etat mais un titre d’assistante dentaire reconnu niveau IV délivré par les instances professionnelles dentaires membres de la CPNE ou habilité par la CPNE (Commission Paritaire Nationale pour l’Emploi), inscrit sur le Répertoire National des Certifications Professionnelles,classé niveau IV, code CNIS 331S (arrêté du 02/10/2006 – JO du 24/10/2006).

 

 

 

 

 

Qualités requises :

 

  • Sens du contact
  • Autonomie
  • Dynamisme
  • Sourire
  • Excellente présentation
  • Ponctualité
  • Sociabilité

Le métier de prothésiste dentaire

Le métier de prothèsiste dentaire

Sa fonction essentielle est de réaliser les travaux commandés par un dentiste

Le prothésiste dentaire confectionne  des prothèses dentaires fixes, comme les couronnes ou les bridges, et des prothèses dentaires mobiles, comme les dentiers ou des prothèses très sophitisquées comme les bridges complets sur implants.

Il n’est jamais au contact direct avec les patients .Il lui est interdit de confectionner des prothèses directement à des clients potentiels:.Il ne travaille essentiellement que sur prescription du chirurgien-dentiste . Il peut être en contact avec de la clientèle du chirurgien dentiste si celui ci préfére que la teinte de la prothèse réalisée soit choisie par le prothèsiste pour minimiser les risques d’erreurs

Déroulement de son travail
Le prothésiste dentaire reçoit en général une empreinte issue de la bouche du patient, prise par le dentiste. A partir de cette empreinte,il coule du plâtre pour avoir un modéle dur sur lequel il va confectionner la prothèse fixe ou mobile  . Il passera par plusieurs étapes sucessives ,qui font intervenir plusieurs matéraiux,de la cire,de la résine,de la céramique,et bien d’autres métaux comme l’or ou le chrome nickel.Le prothésiste effectue parfois un vrai travail d’artiste pour trouver la bonne nuance de teinte ! Pour certaines de ces opérations, le prothésiste dentaire porte des lunettes et un masque qui le protègent de la poussière et des odeurs des produits.

Où exerce-t-il ?
Le prothésiste dentaire peut être salarié d’un laboratoire ou bien s’installer à son compte en créant son entreprise artisanale.

Les +
Réaliser des prothèses, c’est assurer aux patients de retrouver son sourire d’avant ! Belle récompense !

Les –
Le métier connaît un taux de chômage assez important ; d’autre part le coût de l’installation à son compte est très élevé.

La formation

La formation et les diplômes

Le bac pro prothèse dentaire est le diplôme minimum pour exercer le métier de prothésiste dentaire. Il se prépare en 3 ans après la classe de 3e.

Ce bac pro en poche, il sera possible, à partir de 2012, de continuer vers le BTS prothésiste dentaire suivi d’une licence professionnelle (bac + 3).

La filière artisanale permet de préparer, en alternance, en 1 an après le bac pro ou 3 ans après un bac général, le BTM (brevet technique des métiers) en prothèse dentaire,

Une poursuite d’études vers le BTS prothésiste dentaire (création en 2012) est ensuite envisageable (en 2 ans). Il est possible également de préparer, hors Ile-de-France, le BTMS (brevet technique des métiers supérieur) prothésiste dentaire. Ces diplômes, reconnus bac + 2, permettent de viser un poste à responsabilité.

A noter : Le CAP prothésiste dentaire a été supprimé en 2011.

Une présentation de la profession de prothésiste dentaire incluant un dossier sur la formation et des éléments de rémunération.

http://www.unppd.org